Cadène d'étai

Le coin technique
Bruno
Messages : 97
Inscription : 03 oct. 2017, 22:34

Re: Cadène d'étai

Message par Bruno » 08 févr. 2020, 18:17

Christian, juste une naïve question :
Pourquoi ne pas monter une cadène à bascule seulement sur l’etai? Moins onéreux et plus simple de montage en raccourcissant un seul câble, l'étai, et non deux, les haubans, avec les soucis de précision des coupes que cela implique.
Merci de ton avis avisé...

Christian-78
Messages : 181
Inscription : 12 oct. 2017, 07:31

Re: Cadène d'étai

Message par Christian-78 » 08 févr. 2020, 20:19

Bonsoir Bruno,

2 raisons :

La première, le ridoir à bascule viendrait perturber la frappe du foc sur l'étai sur sa partie base.
La seconde, ton potentiel de tension serait divisé par 2.

Pour arriver à des tensions, au tensiomètre Super Spar entre 15 et 17, mon réglage dans la brise (pour 15 à 20 nœuds de vent) sur les 2 haubans,
je mets impérativement les gants.

A+

Christian - WETA FRA 534

Avatar de l’utilisateur
JCtipota
Messages : 219
Inscription : 04 oct. 2017, 23:35
Localisation : Au sud du 45 ème parallèle

Re: Cadène d'étai

Message par JCtipota » 09 févr. 2020, 10:55

Philippe a écrit :
03 févr. 2020, 10:43
En fait on peut tout à fait bien tendre l'étai à la main en utilisant un bout qui glisse bien (voir JC pour la référence) et en utilisant une poignée d'étarquage (voir le même JC pour la réalisation), complétée d'un coinceur vissé dessus. Avec ce système et en prenant appui avec le genou sur le liston, je tends l'étai entre 130 et 150 kg (selon la forme du moment), ce qui permet de voir venir en termes de mollissement du hauban sous le vent (au près il commence à bouger au-delà de 15N...).
Le bout, c'est du dyneema gainé polyester de 3mm, rupture 400kg faisant un palan de 4 ou 5 brins.

L'étarqueur, rendons à César ce qui est à César, c'est Eric Olivier qui a réalisé le premier, copié et recopié avec du tube PVC de 32mm ou de l'alu de 20; c'est diablement efficace.
IMG_0123.JPG
IMG_0124.JPG
Philippe (qui ne sait pas faire un demi noeud de cabestan :lol: :lol: ) a rajouté un coinceur.

Et pour la cadène proprement dite, voilà comment je la réalise avec du dyneema gainé de 6mm (rupture 1,6 T) qui passe dans les trous du pont sans reperçage :
Cadène textile.png
Ce sont les noeuds du dessous qui règlent la longueur de la boucle où est passée l'anneau inox et ceux du dessus qui bloquent le brin dormant du coté opposé et en plus encaissent l'usure de frottement sous le pont. c'est indéfaisable par glissement et on a une magnifique poignée à l'étrave pour la manutention ou le remorquage. Reproduction autorisée sans conditions :mrgreen:
Weta # 3B9 (953) jaune, Trikima

Avatar de l’utilisateur
Philippe
Messages : 261
Inscription : 12 oct. 2017, 07:54
Localisation : Hurtières

Re: Cadène d'étai

Message par Philippe » 10 févr. 2020, 09:05

JCtipota a écrit :
09 févr. 2020, 10:55

Philippe (qui ne sait pas faire un demi noeud de cabestan :lol: :lol: ) a rajouté un coinceur.
Avant je faisais une demi clé, mais quand il faut la défaire pour reprendre le mou et retendre ce n'estp as des plus pratique, d'où le coinceur... Ca s'appelle de l'ergonomie...
Edelweiss 2 - N° 542 - L'alcool est l'ennemi du pilote, mais fuir l'ennemi c'est lâche... :mrgreen: :roll: :lol:

Semper Fi
Messages : 20
Inscription : 23 janv. 2020, 06:13
Localisation : Tahiti

Re: Cadène d'étai

Message par Semper Fi » 13 févr. 2020, 19:08

Je viens reprendre quelques infos en rêvant de mon futur bateau.

@Christian 78 : effectivement le truc des ridoirs à bascule me semblent la meilleure idée.
NB : merci pour l'invitation à venir vous voir, mais habitant Tahiti, cela risque d'être compliqué... et coûteux ;)

En revanche, je n'ai pas complètement saisi les manip permettant d'ajuster la longueur de l'étai et donc la quête du mât. J'avais trouvé le bateau que j'ai essayé très ardent (il venait immédiatement bout au vent dès que je lâchais la barre... ce qui peut toutefois présenter un intérêt certain en solo si on tombe à l'eau je vous l'accorde, mais ce qui oblige aussi à donner de l'angle à la barre pour tenir son cap et donc augmentation de la traînée).

Christian-78
Messages : 181
Inscription : 12 oct. 2017, 07:31

Re: Cadène d'étai

Message par Christian-78 » 14 févr. 2020, 10:30

Ami des iles bonjour,

Sur nos bateaux l'étai est court et pas prévu pour être fixé sur une latte ridoir.
Ceci pour être repris et tendu par le bout qui permet à la majorité des wetistes de raidir l'ensemble de leur gréement.
Ceci par des systèmes expliqués par ceux qui les utilises pour les aider à tendre convenablement.
Cela fonctionne très bien pour tous, mon système à bascule n'est utilisé que par moi pour le moment.

Pour ton bateau trop ardent, pour résoudre ce détail, réduit ta quête de mat.
Plus le mat est sur l'arrière, plus ton WETA sera ardent.
Plus le mat est sur l'avant, plus ton WETA sera équilibré.

A bientôt.

Christian - WETA FRA 534

yves75
Messages : 19
Inscription : 09 janv. 2019, 14:01
Localisation : Corse Porticcio

Re: Cadène d'étai

Message par yves75 » 14 févr. 2020, 11:25

Moi, j'ai commandé les 2 ridoirs à bascule à Paris Voile, car je n'arrive pas à tendre suffisamment les haubans.
Donc, on sera 2 à utiliser ce système.
Cordialement
Yves WETA FRA 688

Avatar de l’utilisateur
JCtipota
Messages : 219
Inscription : 04 oct. 2017, 23:35
Localisation : Au sud du 45 ème parallèle

Re: Cadène d'étai

Message par JCtipota » 16 févr. 2020, 13:39

Si l’on considère que la vitesse atteinte par nos Wetas, quand même assez éloignée de celle de la lumière, ne requiert pas le recours aux géométries non euclidiennes, on reste sur des bases relativement bien connues …
Etant donné un point fixe, la base du mât sur le pont (non réglable comme sur un 5o5), deux autres points fixes, les ancrages des haubans sur le mât (que nous considérerons comme non carbone-compressible) et enfin les deux derniers, les cadènes sur les flotteurs (une fois le mou repris et les sus-dits flotteurs légèrement remontés et calés dans les goussets de la coque), il est évident que la quête du mât ne dépend que de la longueur de ces deux haubans !! Merci Pythagore.
Que l’étai soit à peine tendu ou raidi à mort ne va pas changer leur longueur, ce câble acier doit avoir un coefficient d’allongement négligeable au vu des tensions appliquées de l’ordre d’une centaine de kilos (ou plutôt d’une dizaine de DaN, restons sérieux) et donc ne pas modifier la quête du mât !!!!

Pour la modifier, heureusement, la longueur effective est réglable par l’intermédiaire de la latte ridoir et la longueur réelle du hauban dépend de la position d’accroche, variable de 12 (en haut) à 1, soit un débattement de 99 mm.

A chacun de trouver son graal après une quête prenant en compte l’expérience, la sécurité, le plaisir ou l’effort consenti à la barre tant au près qu’au portant avec gennacker ….. et aussi les conseils des stars du classement.

En règle générale, nous avons tous augmenté la quête initiale pour finir en position 3, ou même remplacé cette latte ridoir par une simple manille.
Exit le problème de quête, reste celui de la tension …. ;)

Là restent trois écoles … ceux qui s’en contrefichent et ils n’ont pas forcément tort, le weta marche bien même avec des haubans qui ballotent un peu, ceux qui ont des mains d’acier et les autres aux paumes fragiles.
Je fais partie des seconds, aidés par les accessoires mis au point au fil du temps qui permettent d’obtenir une tension raisonnable (à mes yeux), sans trop se faire mal aux mains et ont un avantage induit, ne pas fixer définitivement la quête ….

Parce que pour la troisième école, le réglage devient très faible et il faut faire fabriquer des haubans bien dimensionnés dès le départ et ajuster le bout de fixation de l’étai à une valeur bien connue, celle justement qui va fixer la quête après étarquarge des ridoirs.

Nul doute que Christian a bien tenu compte de cette variable, que sa modification a été faite après avoir « choisi » sa valeur de quête (je n’ai pas vu en train de mesurer la distance entre l’oeil de la cadène et celui de l’étai, mais je suis persuadé qu’il y fait attention).
L’avantage cité de ne pas contraindre le gréement - et le bateau - entre les navigations est par contre indéniable, quoique je connais des puristes du blindage d’étai appartenant à la seconde école qui (se) détendent le soir et (se) retendent le matin ! :mrgreen:
Weta # 3B9 (953) jaune, Trikima

Avatar de l’utilisateur
JCtipota
Messages : 219
Inscription : 04 oct. 2017, 23:35
Localisation : Au sud du 45 ème parallèle

Re: Cadène d'étai

Message par JCtipota » 21 févr. 2020, 19:18

J'avais du fumer la moquette .... avec une dizaine de DaN, ça va être vraiment mou, disons plutôt 1KN ... :D :D :D
Weta # 3B9 (953) jaune, Trikima

Répondre