Friction puits de dérive

Le coin technique
PCh78
Messages : 8
Inscription : 30 août 2019, 11:43
Localisation : Maisons Laffitte

Re: Friction puits de dérive

Message par PCh78 »

Bonjour,

J'ai le même problème et j'ai entendu dire qu'il y avait un produit plus adapté que la moquette : un patch caoutchouc autocollant en relief, probablement de marque 3M... est ce quelqu'un d'autre ici connait ce produit et sa référence exacte ?

Cordialement,
PCh.
Pierre (Weta 894).
Avatar de l’utilisateur
DNREV
Messages : 270
Inscription : 11 oct. 2017, 22:42

Re: Friction puits de dérive

Message par DNREV »

On en a commandé chez le revendeur en Espagne, Toni Castells, Rs Veleros.
On ne l'a pas encore installée, c'est une bande qui se colle dans le puits de dérive
Didier Nadine 727
PCh78
Messages : 8
Inscription : 30 août 2019, 11:43
Localisation : Maisons Laffitte

Re: Friction puits de dérive

Message par PCh78 »

Bonsoir,

Très bien merci pour l'information. Vous avez une référence pour que je commande également ?

Pierre.
Pierre (Weta 894).
PCh78
Messages : 8
Inscription : 30 août 2019, 11:43
Localisation : Maisons Laffitte

Re: Friction puits de dérive

Message par PCh78 »

Bonjour à tous,

Pour info, après échange avec RS Veleros et Weta Marine NZ qui me recommandent tous deux le kit lèvres de dérive (dont je crains qu'il ne soit pas adapté pour mon vieux Weta #894 et qui ne correspond pas à ma demande de remplacement du patch adhésif qui était présent lorsque j'ai acheté mon bateau) je viens de commander deux types d'adhésifs 3M.

Il s'agit des rubans d'étanchéité référence 4411N (épaisseur 1mm) et 4412 (épaisseur 2mm).

Je vous tiendrai au courant dès que j'aurais pu tester (en juillet).
Pierre (Weta 894).
Avatar de l’utilisateur
Philippe
Messages : 397
Inscription : 12 oct. 2017, 07:54
Localisation : Hurtières

Re: Friction puits de dérive

Message par Philippe »

Petit retour d'expérience: après installation du kit de lèvres de puit de dérive propsoé par Weta Marine, plus une goutte d'eau ne rentre dans le bateau par la dérive (testé jusqu'à 8N).
MAIS:
- sur un bateau ancien (542), il a fallu réduire au cutter la taille des "poils" sur le ruban kevlar (merci Didier pour le tuyau). Il faut y aller progressivement en testant la dureté de manipulation de ladite dérive à chaque fois. Et c'est plus confortable si l'on dispose de pneus pour retourner facilement la coque. Bien sûr, il faut le faire d'abord pour la lèvre du bas, avant celle du haut.
- la dérive est plus dure à manipuler.
Edelweiss 2 - N° 542 - L'alcool est l'ennemi du pilote, mais fuir l'ennemi c'est lâche... :mrgreen: :roll: :lol:
Avatar de l’utilisateur
DNREV
Messages : 270
Inscription : 11 oct. 2017, 22:42

Re: Friction puits de dérive

Message par DNREV »

C'est pourquoi on n'a mis que les lèvres du bas car c'est vrai que la dérive est dure à manipuler. Mais c'est le prix de l'étanchéité.
Du coup, c'est étonnant, mais on voit l'eau monter jusqu'au bord supérieur dans le puits de dérive, sans déborder pour autant. Merci Archimède !
(Tout corps plongé dans un fluide au repos, entièrement mouillé par celui-ci ou traversant sa surface libre, subit une force verticale, dirigée de bas en haut et opposée au poids du volume de fluide déplacé)
Comme déjà dit, cela fait plaisir de naviguer les pieds au sec.
On verra plus tard pour les lèvres du haut, certainement avec la proposition de Patrick pour un joint silicone fait sur mesure.
Didier Nadine 727
force2
Messages : 97
Inscription : 12 oct. 2017, 00:13

Re: Friction puits de dérive

Message par force2 »

Ah ces histoires de lèvres.... pour bien visualiser la chose, peut-être que des photos seraient appropriées? ;)
Merci Didier, Philippe....
Joël
maju 950
Avatar de l’utilisateur
Philippe
Messages : 397
Inscription : 12 oct. 2017, 07:54
Localisation : Hurtières

Re: Friction puits de dérive

Message par Philippe »

DNREV a écrit : 31 mai 2021, 14:50 Merci Archimède !
(Tout corps plongé dans un fluide au repos, entièrement mouillé par celui-ci ou traversant sa surface libre, subit une force verticale, dirigée de bas en haut et opposée au poids du volume de fluide déplacé)
Nep as oublier la suite: et peut être considéré comme perdu s'il n'est pas ressorti au bout de 15mn... :D :D :D :D :D :D
Edelweiss 2 - N° 542 - L'alcool est l'ennemi du pilote, mais fuir l'ennemi c'est lâche... :mrgreen: :roll: :lol:
Avatar de l’utilisateur
JCtipota
Messages : 283
Inscription : 04 oct. 2017, 23:35
Localisation : Au sud du 45 ème parallèle

Re: Friction puits de dérive

Message par JCtipota »

Didier, si tu veux remercier Archimède, c'est pour le fait que ton Weta flotte sur l'eau .. Ce qui fait d'ailleurs que ton bateau soit plus enfoncé dans le liquide que le mien, le poids étant compensé par l'augmentation de volume immergé de la coque.
Autrement, c'est Pascal qu'il faut remercier : "Principe de Pascal — Toute variation de pression en un point d'un liquide contenu dans un récipient s'accompagne d'une égale variation de pression en tout point du liquide. ... Toute pression exercée sur un liquide se transmet par lui intégralement et dans toutes les directions.", l'étanchéité n'étant pas parfaite, l'eau dans le puit est exactement à la même hauteur que sur les bords de la coque ... si tu as un doute, pense au niveau des maçons, leur tuyau terminé par deux tubes transparents.
A soumettre à une future AG, la mesure de la hauteur d'eau dans le puit de dérive, bateau prêt à naviguer et équipage à bord : à peine visible, trop léger, à ras bord trop lourd !!!
De belles discussions en perspective :mrgreen:
Weta # 3B9 (953) jaune, Trikima
Avatar de l’utilisateur
DNREV
Messages : 270
Inscription : 11 oct. 2017, 22:42

Re: Friction puits de dérive

Message par DNREV »

T'es génial mon Jean-claude. :mrgreen:
Ainsi, on va simplifier le mode de calcul du rating juste avec les niveaux dans le puits grâce à Pascal.
D'ailleurs, Bernard va nous automatiser les relevés avec un laser quelconque que Christian intégrera dans la base de suivi des bateaux sur tablette. Et voilà un problème de réglé :lol: :lol:
Didier Nadine 727
Répondre