L'écoute de foc

Le coin technique
Avatar de l’utilisateur
Tosamdy
Messages : 400
Inscription : 03 oct. 2017, 20:51
Localisation : 17, La palmyre et La Rochelle
Contact :

L'écoute de foc

Message par Tosamdy »

Je me bat toujours avec l'écoute de foc, pour aller la chercher lorsque je suis au rappel.
Hier encore, elle était toujours au fond du bateau ou parfois a l'eau sous le trampoline...

Je me demande si je vais pas mettre 2 poulies sur les sangles du trampoline pour la chopper facilement.
J'ai envie de faire un test demain...

Est ce que vous avez fait quelque chose :?:
802 gv de brise, foc a enrouleur
Avatar de l’utilisateur
gorun
Messages : 120
Inscription : 03 oct. 2017, 16:43
Localisation : calvados(14)

Re: L'écoute de foc

Message par gorun »

en solitaire moi je faisais avant comme dans le manuel j'attachais toujours l'écoute de foc à celle de GV.

Ensuite j'ai tenté un truc cette année : j'ai cousu 2 anneaux inox sur la ligne de vie juste en dessous du mousqueton largable. Dans un anneau j'attache l'écoute de GV, et dans l'autre le foc.

Résultat tant que j'étais attaché au bateau j'avais les écoutes à portée de main, et j'ai moins de bordel dans le cockpit j'ai fait beaucoup moins de nœuds autour de mes pieds que les années avant :)

Je n'ai pas eu le temps de trop valider ce concept vu que je n'ai navigué que quelques jours dans le sud cette année.
Gorun
#349
Avatar de l’utilisateur
cordo
Messages : 69
Inscription : 12 oct. 2017, 14:26
Localisation : Val de Marne

Re: L'écoute de foc

Message par cordo »

Depuis plusieurs années, j'utilise le croisement de l'écoute:
- j'attache le centre de mon écoute au point d'écoute du foc, par un noeud... d'écoute (si, si)
- les deux parties de mon écoutes partent de chaque côté du cockpit, passent par leur taquets
- Et reviennent sur le côté opposé du bateau jusqu'au bout du trampoline (le bout de l'écoute tribord est attachée sur la poignée du trampoline, au dessus du flotteur babord)

Ceci permet:
- de toujours avoir l'écoute opposée en étant au bout du trampoline (même assis sur le flotteur),
- de ne jamais démonter mon écoute de foc (à condition de ne pas oublier de la passer devant le pied de mat au montage du mat) au dé/montage du bateau

Par contre, ce n'est pas pareil pour l'écoute de grand-voile, mais celle-là, il ne faut jamais la lâcher... ;)
Olivier - Weta 404 - "Philomène"
Avatar de l’utilisateur
Philippe
Messages : 415
Inscription : 12 oct. 2017, 07:54
Localisation : Hurtières

Re: L'écoute de foc

Message par Philippe »

J'utilise de puis toujours la solution du manuel: attacher les 2 écoutes, plus un crochet en stratifié accroché à un élastique sur le gilet dans lequel je passe l'écoute de GV: comme cela j'ai toujours tout sous la main. La solution du sandow de rappel de l'écoute sur le trampoline (cf. les adaptations des WMG) me semble aussi intéressante à tester.
Edelweiss 2 - N° 542 - L'alcool est l'ennemi du pilote, mais fuir l'ennemi c'est lâche... :mrgreen: :roll: :lol:
Avatar de l’utilisateur
JCtipota
Messages : 289
Inscription : 04 oct. 2017, 23:35
Localisation : Au sud du 45 ème parallèle

Re: L'écoute de foc

Message par JCtipota »

J'ai envie d'expérimenter une autre solution .. :idea:
L'écoute bâbord, par exemple, fixée par un noeud de vache (c'est super facile à défaire), passera par une première poulie au niveau du filoir du même bord puis par une seconde poulie au pied de mât, puis par une troisième en tête de mât (non, plutôt au niveau de la ferrure d'étai pour éviter le coincement), puis par une quatrième poulie à deux mètres en dessous, poulie elle-même montée sur émerillon et lestée d'un poids (poids à définir après essai, entre 1 et 20 kg selon la force musculaire de l'équipière), ensuite par une cinquième au niveau de la troisième (poulie, je sais c'est dur à suivre) qui sera suivie par une sixième (poulie, faut suivre) au pied de mât chargée de ramener l'écoute au filoir et son taquet. Ensuite elle (l'écoute, je sais c'est un peu compliqué) sera liée par un noeud de pécheur à un sandow (diamètre de 3 à 10 en fonction de ... voir plus haut les bras de l'équipière) qui ira à une poulie à l'arrière de la trampoline, coté extérieur, puis coté intérieur où il (le sandow, faut pas dormir) sera conduit par un filoir à l'avant du cockpit et fixé par un noeud en huit sur un taquet .
Le circuit long est nécessaire pour que le sandow assure pleinement sa fonction principale, c'est à dire d'élasticité !
Grande simplicité de circuit toujours bien tendu, rien qui traîne et quand-même facilité pour LE barreur solitaire (bien fait pour lui, il-y-a plein-de-Jeune-Filles qui attendent un embarquement) à saisir cette écoute au fond du cockpit avec les dents.
Bien sûr même circuit coté tribord.
Je voulais joindre un petit schéma, je capitule. :lol: :lol:
NB : la position du barreur solitaire accroupi, les pieds calés dans les sangles de la trampoline, le corps fléchi pour tenter d'attraper l'écoute entre ses dents carnassières dans le fond du cockpit devrait permettre à notre photographe favorite et son objectif inquisiteur quelques belles photos! ;)
JC, non censuré par son Isabulle, encore à la piscine.
Weta # 3B9 (953) jaune, Trikima
Paulo
Messages : 92
Inscription : 11 oct. 2017, 20:50

Re: L'écoute de foc

Message par Paulo »

J'ai fait tout comme t'a dit,les poulies les renvois tout je te dit,
Mais petit problème le poids de 20kilos c'est trop le noeud de bête à corne... non de vache à lâché,
Le poids la fait un trou dans mon bateau oh oh oh.y va moins bien flotter maintenant.
J'ai bouché le trou avec du placo ,marine bien sûr suis pas bête (a corne).
À vendredi
Paulo
Wetaclé'd'12
Messages : 370
Inscription : 12 oct. 2017, 10:04
Localisation : "Je vais où je veux dans mon pays"

Re: L'écoute de foc

Message par Wetaclé'd'12 »

Paulo mon Paulo,
Je sais pas s'il y a eu un lâché de vaches dans ta tête, si tu t'es fait une ligne de bête ou si même un vent à décorner les cocus a soufflé avec force virulence sur Naussac mais on dirait bien que t'as commencé l'apéro sans nous !!.. :lol:

A 'dredi mon Paulo ! ;)
n° 849 - ".. non mais vraiment, WétaClé'd'12 ??.."
Avatar de l’utilisateur
JCtipota
Messages : 289
Inscription : 04 oct. 2017, 23:35
Localisation : Au sud du 45 ème parallèle

Re: L'écoute de foc

Message par JCtipota »

Eh Paulo, désolé, dans ma précipitation j'ai oublié deux détails importants;
Le premier est qu'il faut bien sûr assurer le coulissement des poids le long du mât pour éviter qu'ils ne partent au lof lors des abattées, avec une pièce en oméga mise sur le mât avant le mâtage , apte au vu de sa forme à ne pas empêcher la grand-voile d'être hissée et amenée.
Et bien sûr un sandow de sécurité, fixé au niveau de la poulie de la drisse de foc et/ou de gennacker dont la longueur savamment calculée serait à même d'éviter à un poids ravageur de venir percuter violemment le pont.
Désolé pour les dégâts, mais j'avais bien dit que c'était un essai SGDGWCF (Sans Garantie Du Gouvernement Weta Classe France).
Alors arrête tout, pense plutôt à la Fourme, aux Andouillettes et à la Verveine du Velay.
A 'dredi
Weta # 3B9 (953) jaune, Trikima
Avatar de l’utilisateur
Tosamdy
Messages : 400
Inscription : 03 oct. 2017, 20:51
Localisation : 17, La palmyre et La Rochelle
Contact :

Re: L'écoute de foc

Message par Tosamdy »

Bon cet après'm, j'ai testé la solution de Cordo, je trouve qu'il y a trop de passage de bout :roll:

JC, non, je ne suis pas bien le passage de l'écoute, j'ai peur de louper une poulie, il me faut un plan et en 3D SVP :lol:

Je vais sans doute sortir a nouveau dans la semaine, je testerais le sandows :D
802 gv de brise, foc a enrouleur
Avatar de l’utilisateur
Tosamdy
Messages : 400
Inscription : 03 oct. 2017, 20:51
Localisation : 17, La palmyre et La Rochelle
Contact :

Re: L'écoute de foc

Message par Tosamdy »

Hier, j'ai testé la solution du sandows, et elle est adopté.
Reste juste a fait de belle écoute et le sandows a la bonne taille
focecoute.jpg
802 gv de brise, foc a enrouleur
Répondre